Grands concerts

TA-DA-DA-DAAAM

samedi 14 septembre 2024 à 19 h 30

Salle J.-Antonio-Thompson

Alain Trudel et l’OSTR inaugurent la 47e saison en offrant au public des œuvres du grand compositeur Ludwig van Beethoven. Des notes majestueuses de son concerto pour violon, interprétées avec passion par le charismatique violoniste Antoine Bareil, originaire de la Mauricie, à la puissance de sa Cinquième symphonie, ce concert promet un voyage musical captivant à travers des chefs-d’oeuvre intemporels de ce grand maître. Aussi au programme, découvrez la pièce Skizzen de la compositrice canadienne Dorothy Chang composée expressément pour accompagner la 5e symphonie de Beethoven.

Au programme

Ludwig van Beethoven

Symphonie n°5 en do mineur

Durée : 34 min.

Écoutez cette oeuvre

Notes de programme

Dorothy Chang

Skizzen

Ludwig van Beethoven

Concerto pour violon et orchestre en ré majeur, op. 61

Causerie60 minutes avant le concert

Cocktail

Antoine Bareil

Violon

Le violoniste Antoine Bareil s'est produit en concert dans plus d'une douzaine de pays. Diplômé du Conservatoire de musique de Trois-Rivières, boursier de la Fondation Wilfrid-Pelletier, grand gagnant aux Concours de musique du Canada, il s'est ensuite perfectionné à l'Université Mozarteum de Salzbourg en Autriche. En tant que soliste, il s'est exécuté devant les orchestres symphoniques de Drummondville, Halifax, Longueuil, Trois-Rivières, Saskatoon, Sudbury, l'Orchestre Métropolitain de Montréal et l'Aspekte Ensemble für Neue Musik de Salzbourg. Il a joué les oeuvres de Philip Glass et Karlheinz Stockhausen devant les réputés compositeurs, notamment le fameux Helicopter Quartet du défunt compositeur allemand. Il a signé la musique de quelques courts métrages produits par l'Office national du film du Canada; arrangeur singulier, ses réalisations sont jouées et enregistrées entre autres par Alain Lefèvre, La Sinfonia de Lanaudière et Angèle Dubeau & La Pietà. Musicien versatile, on peut l'entendre sur une cinquantaine d'albums de styles très variés, dont quatre avec la harpiste Valérie Milot. Il est membre de Quartango, violon solo de l'Orchestre symphonique de Laval et joue régulièrement avec les Violons du Roy. Il a remporté plusieurs prix, dont le Juno Award du meilleur album instrumental en 2015 pour "Encuentro" de Quartango. Antoine Bareil joue sur un violon Vuillaume et un archet Voirin prêtés par Canimex.

Alain Trudel

À la tête de l’Orchestre symphonique de Toledo (É.-U.), Alain Trudel est salué par La Presse pour son «immense talent de chef d’orchestre, de musicien et d’interprète». Directeur artistique du Brott Music Festival et de l’Orchestre de l’Académie nationale du Canada, il fut également chef principal de l’Orchestre de Radio-Canada, premier chef invité du Victoria Symphony, chef principal des concerts familles du Centre national des arts d’Ottawa ainsi que directeur artistique de l’Orchestre symphonique de Laval.

Alain Trudel a dirigé tous les grands orchestres du Canada, ainsi que des orchestres au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Italie, en Suède, au Brésil, en Russie, au Japon, à Hong Kong, en Malaisie et en Amérique latine. En 2009, il a fait ses débuts avec l’Opéra de Montréal dans la Flûte enchantée de Mozart et l’enregistrement en direct du Gala 30e anniversaire. Il est depuis régulièrement invité par la maison et en mars 2017 il a dirigé la première mondiale de la version lyrique de The Wall avec grand succès (“The Wall Triomphe à Montréal.” Le Figaro, Paris, “Toute la salle se leva d’un coup pour une autre ovation en criant « wow » et « bravo. » Rolling Stone Magazine). Il a également dirigé la première américaine à l’Opéra de Cincinnati en juillet 2018.

Très engagé auprès des nouvelles générations de musiciens, M. Trudel a agi comme chef de l’Orchestre des jeunes de Toronto de 2004 à 2012, et a été invité plusieurs fois à diriger l’Orchestre national des jeunes du Canada. Aujourd’hui professeur invité à l’Université d’Ottawa, M. Trudel a également enseigné à l’Université Western dans les domaines opératique et orchestral de 2011 à 2015.

D’abord connu du public comme « le Jascha Heifetz du trombone » (Le monde de la musique), il s’est produit comme soliste avec des orchestres du monde entier dont l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre philharmonique de Hong Kong, l’Orchestre de la radio autrichienne, le Festival Musica de Strasbourg (France), le Klangbogen Festival (Vienne), ainsi que les festivals d’Akiyoshidai et de Hamamatsu (Japon). Compositeur respecté, il a signé des œuvres interprétées un peu partout en Amérique et en Asie.

Alain Trudel est le premier Canadien à avoir été « Artiste international Yamaha ». Il a récolté de nombreux honneurs, dont les prix Virginia Parker, Charles Cros (France), Opus et Heinz Unger. Le Centre de musique canadienne l’a désigné « Ambassadeur de la musique canadienne », et il a reçu la médaille du Jubilé de diamant de la reine en 2012.

S'abonner à notre infolettre

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous avez réussi à vous inscrire !